The blog of blog of blogs

Les aventures d'un ethnologue dans le grand monde

Outsourcing, cloud computing et maîtrise fonctionnelle 26 octobre 2010


L’informatique est un actif stratégique d’une organisation.
La répétition étant la base de la pédagogie je le redis une fois : l’informatique est un actif stratégique d’une organisation.
Mais de quelle ‘informatique’ parlons-nous : matériel, logiciel ou données ?

Aujourd’hui la plupart des aspects matériels et logiciels sont gérés par des contrats de sous-traitance, de centre de services et autres contrats d’outsourcing. Mais les aspects données, les aspects métier et fonctionnels doivent être à vous, totalement et sans condition.
Sous-traiter l’informatique est une chose, mais laisser à d’autres le soin d’en gérer les aspects fonctionnels est une très mauvaise idée, même si votre vrai métier consiste à fabriquer des voitures, faire voler des avions, assurer un service public ou gérer des contrats d’assurance.

Or aujourd’hui, les aspects logiciel et données métier sont traités en même temps par les projets informatiques, comme s’il s’agissait de la même chose.
Vous voulez renouveler la façon dont vous faites du CRM (par exemple) ? Moi, fournisseur, je vous offre et le logiciel et la prise en charge des transformations internes de votre métier pour parvenir à brancher vos données sur mon outil.
En conséquence, les projets informatiques aujourd’hui couvrent bien sûr le déploiement du logiciel mais aussi les compétences fonctionnelles du métier. C’est au sous-traitant / fournisseur de logiciel de prendre en charge la façon dont l’organisation produit ses données pour qu’elles rentrent dans l’outil… mais comment pourrait-il s’adapter à la façon dont l’entreprise travaille, cette entreprise là, dans tout ce qu’elle a de différent et de particulier par rapport à sa concurrente qui fait (pourtant) exactement le même métier dans la rue d’en face ?
Si un jour vous avez pu entendre qu’un projet informatique a échoué, c’était justement pour ça : la culture.

Contrairement aux débuts de l’ère industrielle, plus aucune organisation ne gère sa propre infrastructure électrique. Vous n’êtes propriétaire d’aucune centrale de production électrique pour alimenter vos outils et bâtiments, n’est-ce pas ? Le XIXe siècle a vu certains acteurs devenir incontournables pour se fournir en énergie électrique et au XXe siècle il en fut de même pour le pétrole et la téléphonie.
Au XXIe siècle nous assistons à l’émergence d’acteurs qui vont devenir incontournables pour se fournir en services numériques, en logiciels.
La tendance vers le « client léger » invite à se projeter dans un avenir où nos ordinateurs n’auront plus beaucoup de logiciels installés en dur. Le système d’exploitation sera l’internet lui-même et vous ouvrirez le navigateur pour utiliser des logiciels qui ne seront techniquement ni à vous, ni chez vous. Vous paierez pour leur usage (ou vous ne paierez rien, en échange d’autre chose).
Nous distinguons clairement
…………………………………………. l’infrastructure,   |   les logiciels et |   les données, qui sont trois choses différentes.
Ne pensez pas que les logiciels et les données sont liés si étroitement qu’ils sont indissociables : au contraire la tendance va vers la séparation croissante de leur exploitation. Ce qui est indissociable en revanche ce sont vos façons de travailler, en interne, et la production de vos données. Les secondes sont une conséquence directe des premières.

Relativement à l’infrastructure informatique, votre organisation paie déjà un fournisseur pour gérer les machines, câbles et autres bidules qui permettent de faire passer des informations. Dans un futur proche (5 ans ?) ce fournisseur ou un autre vous permettra d’utiliser les données générées par votre activité en utilisant des logiciels à disposition sur le Réseau, en cloud computing.
La portabilité des données d’un logiciel à l’autre et l’ouverture technique des logiciels pour pouvoir porter des données de formats différents mettront fin (?) à la notion de format propriétaire. Si votre fournisseur de Siebel (par exemple) ne vous satisfait plus, vous prendrez vos données sous le bras et vous irez voir chez SalesForce… ou à tout le moins, cela doit devenir votre objectif d’organisation et votre vision stratégique dès aujourd’hui.
Si l’industrie du disque s’était préparée à temps, c’est elle qui aurait inventé et popularisé le format .mp3… justement pour garder le contrôle des données, au lieu de lutter en vain pour conserver son monopole sur les supports.

Mais n’allez pas croire pour autant que c’est la fin de votre Direction Informatique.
Elle va rester importante puisque les salariés qui y travaillent maintiennent votre centre nerveux opérationnel. Essayez de vivre 5 jours sans Direction Informatique vous verrez ce qui arrive (non, ne le faites pas, c’est une blague !).
L’évolution majeure qu’on peut y prévoir toutefois, en termes de recrutement et de compétences clés, c’est l’émergence d’experts coordinateurs fonctionnels qui feront le lien entre les procédures locales, les données qui sont produites localement et les logiciels du Cloud qui traitent ces données, ainsi que l’essor des compétences liées aux formats de données, celles que votre organisation produit et qui sont cet actif stratégique dont je parlais plus haut.
Les compétences liées au développement de code, à la production de logiciels ou à leur évolution seront, elles, aspirées par les fournisseurs installés sur le Cloud.

Vous ne déléguez pas à EDF ou Powéo la gestion de ce que permet l’électricité dans votre métier, pourquoi diable feriez-vous cela avec vos données informatiques ?

.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s